Warning: include(/home/virtualdomains/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-base.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/vhosts/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache.php on line 65

Warning: include(): Failed opening '/home/virtualdomains/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache-base.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /home/vhosts/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache.php on line 65

Warning: include_once(/home/virtualdomains/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/ossdl-cdn.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/vhosts/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache.php on line 82

Warning: include_once(): Failed opening '/home/virtualdomains/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/ossdl-cdn.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /home/vhosts/chicinchina.com/htdocs/www/wp-content/plugins/wp-super-cache/wp-cache.php on line 82
Chic in China Jamais sans mon thé! | Chic in China
Jamais sans mon thé!

Les maisons de thé, en Chine, c’est une institution à la mesure de nos bistrots.
Boum. Révélation. Dingue comme scoop. Ben ça alors, si je ne l’avais pas lu sur Chic in China, je ne l’aurais jamais su…

Chic In China  - Les maisons de thé

Bon, d’accord, je ne voulais pas forcément créer un effet de surprise mais plutôt insister sur le fait que, si c’est vrai pour la Chine, c’est particulièrement le cas dans la province du Sichuan où la maison de thé règne en maîtresse impériale sur la vie sociale.
Lieu de toutes les addictions théinées (on dit bien « déthéiné »…), jaunes, vertes, rouges, le Sichuanais boit son thé comme il respire et tisse sa toile sociale au rythme des gorgées bruyamment aspirées.

Chic In China  - Les maisons de thé
Dans les restaurants, c’est le règne du chaos et de la vitesse. On trinque sans soif et on « Ganbei » (cul sec) jusqu’à plus soif pour sceller des accords (ce sera d’ailleurs l’objet d’un prochain post).
Dans les maisons de thé, au contraire, on prend son temps. On repousse d’abord le couvercle de la tasse pour humer le divin nectar, on souffle ensuite délicatement dessus, et on trempe enfin ses lèvres à la surface de l’eau parfumée pour en absorber le doux contenu.
Et puis on discute. De tout, de rien. De la vie qui passe, de celle qui fût, des affaires en cours, des nouveaux projets, des possibles alliances. On se rencontre, on se retrouve, on célèbre, on complote, on débat, on se remémore, on se lie, on se sépare, on plaisante, on oublie,  on dort… Et, surtout, on y vit. L’eau des thermos vient ressusciter sans fin le thé qui n’en finit pas de diffuser son arôme, un pied de nez au temps qui passe. On sirote son thé sans cérémonie, mais avec la familiarité de ceux qui  le connaissent bien pour l’avoir découvert avant tout le monde…

Chic In China  - Les maisons de thé

Photographies @Chengshi

FacebookTwitterGoogle+PinterestSina WeiboPartager

Laisser un Commentaire